dimanche 7 avril 2013

Musique et cinéma




La musique de film ne se contente pas d’accompagner le générique de début ou de fin du film, elle est présente tout au long de celui-ci, accompagnant les moments forts de l’action, renforçant la dimension de l’image, en soutenant les phases d’émotion qui s’en dégagent, sollicitant sans cesse la sensibilité du spectateur.


Les thrillers, les films d’horreur et d’épouvante:

S’il n’est pas toujours aisé de classer ces films, tant ces genres cinématographiques s’entremêlent, on peut toutefois distinguer trois catégories principales :
Le thriller  film dont le suspense (et la montée du stress) est le ciment de l’intrigue.
Le genre thriller est assez vaste. Il y a le thriller psychologique, le thriller policier, le thriller historique…
Le film d’épouvante  son point fort et le soin apporté à la qualité de l’ambiance. L’horreur doit être suggérée. Ces films sont souvent proches du genre fantastique.
Le film d’horreur  point fort : effets spéciaux (gore), action et stress d’anticipation. L’horreur doit être montrée. Il existe aussi des films d’horreur qui sont des comédies.
Destinés principalement à un public d’adolescents, ils ont fourni dans les années 70-80 des opus qui demeurent cultes et ont plutôt bien vieilli.
Les films d’horreurs actuels misent davantage sur le montage vidéo que sur la bande sonore. Celle-ci est essentiellement conçue par ordinateur et des chansons de hard rock et de métal sont utilisées.

On peut distinguer de genres de musiques, qui ont chacune leur fonction au sein du film :
La bande originale :
C’est la musique « principale » du film, le thème qui nous sert à identifier l’œuvre (le spectateur peut la retenir). C’est d’ailleurs celle qu’on utilise dans la bande annonce du film.
La bande son :
Elles se ressemblent souvent, ce sont les musiques ou les ambiances sonores qui servent à accompagner les scènes (impossible à retenir).

Beaucoup de films utilisent les mêmes ressorts narratifs et musicaux.
Par exemple, énormément de films utilisent une musique basée sur :
·         Un arpège en ostinato soit au piano, soit avec un instrument y ressemblant (synthétiseur, boîte à musique, carillon…)
Ex : Thèmes de l’exorciste, Halloween, Phantasm, Saw, Dead silence, The fog…
·         Une comptine enfantine 
Ex: Amityville, Poltergesit, Rosemary’s baby, Suspiria…



Extrait n°1: «La mort aux trousses» de Alfred Hitchcock, 1959 (musique de Bernard Herrmann)
Thriller. Scène d’ouverture (générique). Le décor est planté grâce à une musique orchestrale complexe, violente, riche de contrastes. Les percussions (timbales) renforcent le côté inquiétant du thème.
Extrait n°2: «Psychose» de Alfred Hitchcock, 1960 (musique de Bernard Hermann)
Épouvante. Musique typique de ce genre cinématographique: des basses puissantes, une rythmique implacable et répétitive et un thème aigu (violons), strident et dissonant. Le thème ne se résout pas et suggère au spectateur que quelque chose d’inquiétant peut se produire à chaque instant.
Extrait n°3: «Se7en» de David Fincher, 1995 (musique d’ouverture du groupe Nine inch nails)
La bande originale du film a été composée par Howard Shore
Thriller.
                   Extrait n°4: «Le silence des agneaux» de Jonathan Demme, 1991 (Howard Shore)
Thriller.
Extrait n°5: «Shining» de Stanley Kubrick, 1980 (musique de W.Carlos et R.Elkin)
Épouvante.
Extrait n°6: «Lexorciste» de William Friedkin, 1973 (musique de Mike Oldfield)
Épouvante.
Extrait n°7: «Amityville» de Stuart Rosenberg, 1979 (musique de Lalo Schifrin)
Épouvante.
Extrait n°8: «Les dents de la mer» de Steven Spielberg, 1975 (musique de John Williams)
Horreur.
Extrait n°9: «Halloween» de John Carpenter, 1978 (musique de John Carpenter)
Horreur.
Extrait n°10: «Saw» de James Wan, 2004 (musique de Charlie Clouser)
Horreur.
Extrait n°11: «Ju-On, the Grudge» de Takashi Shimizu, 2000 (musique de ?)
Épouvante.

Montage du thème d’Harry Potter avec de grosses basses synthétiques.
Avec des voix d’élèves (filles) et monter le tout sur des images lambdas.



Les comédies musicales: 
Les comédies musicales sont généralement la transposition à l’écran de spectacles préexistants au théâtre (notamment dans le quartier de Broadway à New York).

Extrait n°1: «Chantons sous la pluie» de S.Donen et G.Kelly, 1952 (musique de N. H. Brown)
Voici la comédie musicale la plus célèbre : Gene Kelly, danseur et chanteur interprète une scène culte qui servira de référence à des générations de cinéastes.

Extrait n°2: «West Side story» de R.Wise et J.Robbins, 1961 (musique de Leonard Bernstein)
*Chanson 1: «America»        *Chanson 2: «Maria»         *Chanson 3: «Tonight»
« West Side story » est une comédie musicale ambitieuse que les compositions (de Bernstein) hissent à un niveau artistique jamais égalé.

Extrait n°3: «Grease» de Randall Keiser, 1978 (musique de T.Jacobs et W.Casey)
*Chanson 1: «Summer nights»        *Chanson 2: «You’re the one that I want»
Cette comédie musicale est une parodie de plusieurs films cultes dont  « la fureur de vivre » d’E.Kazan.

Extrait n°4: «Moulin rouge !» de Baz Luhrman, 2001 (Chanson «Your song» d’Elton John)
Cette comédie musicale utilise des chansons préexistantes, mais traitées dans le style music hall.





Les effets sonores:



Extrait n°1: « Le bal des vampires » de Roman Polanski, 1967 (musique de Krzysztof Komeda)




*Le son off : c’est un son qui est rajouté à une scène au montage. Ce son n’est pas nécessairement justifié à l’écran. Dans cet extrait : la musique du film.
*Le son hors champs est, lui, justifié par la scène du film, mais on n’en voit pas la source à l’écran. Dans cet extrait : la voix du personnage qu’on entend, bien qu’il ait disparu derrière un mur.
*La profondeur de champs peut être évoquée par l’ajout de son plus ou moins lointain, ce qui accentue d’idée de proximité ou d’éloignement. Dans cet extrait : les hurlements d’un loup.

Extrait n°2: « les liaisons vachement dangereuses » des Inconnus, 1990

*Le flashback (retour dans le passé) fait partie des effets sonores de transition.
Afin de faire comprendre au spectateur que la scène suivante est une réminiscence du passé, où encore, un rêve, on utilise un élément sonore, souvent doublé à l’image d’un fondu-enchaîné (floutage). Dans cet extrait : un glissando à partir d’un chapelet de clochettes enchaîné avec une musique d’inspiration japonaise.

Extrait n°3: « Evil Ed» film suédois de  1997

*Le symbolise sonore. Certains sons ont une empreinte forte dans l’inconscient collectif.
Ainsi les comptines enfantines ou les boîtes à musiques sont souvent utilisées dans les films d’horreurs. La boîte à musique symbolise généralement la mort, comme dans cet extrait.

samedi 6 avril 2013

La musique au moyen-âge


LE MOYEN AGE (400 /1400)

Avec l'extension rapide du christianisme, coexistent des liturgies et des manières de chanter différentes: romaine, milanaise (ambrosienne), espagnole (mozarabe), gallicane, anglo-irlandaise (celte), byzantine, syrienne, copte... A la fin du VI° siècle le Pape Grégoire Ier institue une réforme visant à l'unification: on classe, on rassemble, simplifie, clarifie les mélodies, créant ainsi un répertoire dit "grégorien" qui sera désormais enseigné à la Schola Cantorum (école des chantres).

Au chant romain s'ajoutent des chants liturgiques pour de nouvelles fêtes: hymnes, tropes, séquences dont la création sera contrôlée et limitée par le Concile de Trente en 1614.
Le chant grégorien est noté en neumes du VIII° au XIV° siècle. Diverses écoles de notation se forment expérimentant différents systèmes qui se révèlent tous imparfaits: les neumes ne sont qu'un aide mémoire et supposent que les chanteurs aient appris par transmission orale les mélodies et leurs intervalles exacts, quant au tempo et aux rythmes, ils dépendent du texte et ne sont pas notés.


1050 Mort de Guido d'Arezzo
Le théoricien de la musique Guido d'Arezzo s’éteint et lègue à l’occident une notation musicale plus avancée. On lui doit notamment le nom des notes (ut, ré, mi, fa, sol, la, si) fondé sur l’hymne à Saint Jean Baptiste en latin, ainsi que la portée musicale telle qu’elle est encore en vigueur. Autrement dit, il apparaît comme le véritable initiateur du solfège.

La poésie lyrique apparaît dans le sud de la France avec les troubadours à la fin du XI° siècle puis, un siècle plus tard, dans le Nord avec les trouvères et les Minnesanger en Allemagne. La chanson profane emprunte sa forme strophique à la séquence de la musique religieuse. Elle est pratiquée par la noblesse.
Il existe 4 types de composition:
- la litanie issue de l'épopée: chanson de gestes (poème héroïque), rotrouenge (chanson dont les couplets sont chantés par le soliste et le refrain par le chœur)
- le type séquence: lai, descort, estampie
- le type hymne: ballade, virelai, rondeau (alternance chœur/soliste)
- les mélodies: chanson (amour courtois), pastourelle, sirventès (politique, satire), chanson de croisade, planh (déploration d'un défunt).

Guillaume IX (1071 /1127), Bernart deVentadour (1130 /1195),
Chrétien de Troyes (1120 /1180), Richard Cœur de Lion (+1199), Adam de la Halle (1237 /1287)
.




Les instruments médiévaux



Les instruments médiévaux





vendredi 5 avril 2013

SKINNY LOVE ACCORDS (BIRDY) + vidéo


Intro :  C#m   A   E   Emaj7  (2x)


 C#m            A                  E     Emaj7 
 Come on skinny love just last the year
 C#m           A                  E     Emaj7 
 Pour a little salt we were never here
       C#m        A                    E 
 My my my - my my my - my my my my  my my 
                Fm7                         C#m 
 Staring at the sink of blood and crushed veneer


 C#m       A                E    G#m 
 I tell my love to wreck it all
 C#m             A                E    G#m 
 Cut out all the ropes and let me fall
       C#m        A                    E 
 My my my - my my my - my my my my  my my 
              Fm7                 C#m 
 Right in the moment this order's tall
 E   G#m   C#m  And I told you to be patient; and I told you to be fine  E   G#m   C#m  And I told you to be balanced; and I told you to be kind  E   G#m   C#m  In the morning, I'll be with you, but it will be a different kind  E   G#m   C#m   C#m  I'll be holding all the tickets and you'll be owning all the fines
 C#m   A   E   G#m  Come on skinny love what happened here  C#m   A   E   G#m  Suckle on the hope in lite brassiere  C#m   A   E  My my my - my my my - my my my my my  Fm7   C#m  Sullen load is full so slow on the split
 E   G#m   C#m  And I told you to be patient; and I told you to be fine  E   G#m   C#m  And I told you to be balanced; andI told you to be kind  E   G#m   C#m  Now all your love is wasted; then who the hell was I?  E   G#m   C#m   C#m  Cause now I'm breaking at the britches and at the end of all your lines
 E   G#m   C#m  Who will love you? Who will fight?  E   G#m   C#m  And who will fall, far behind?  C#m   A   E   G#m   C#m   A   E  Come on skinny love ........  C#m   A   E  My my my - my my my - my my my my my ... (x2) Outro :  G#m   C#m   A   E  (2x)


Autre tonalité (Ré mineur)

LE JOUR QUI SE RÊVE (ROBIN DES BOIS)

Être seul, être cent
et en vain tant la foule
Être cent, puis deux mille
et quelqu'un qui écoute
il était un jour qui se rêve
il était un jour qui se rêve
un sourire, un échange, rien de plus ordinaire
s'engager, toi et moi, ça doit pouvoir se faire
il est là le jour qui se rêve
le voilà le jour qui se rêve

Être seul, être cent au milieu de la foule
Être mille ou cent mille et le monde à l'écoute
il était un jour qui se rêve
il était un jour qui se rêve
des sourires, qui s'échangent et qu'ils soient ordinaires
s'engager, toi et moi, on va devoir le faire
il est là le jour qui se rêve
le voilà le jour qui se rêve

aujourd'hui on dit qu'il est temps
maintenant on fait ce qu'on dit
aujourd'hui on va de l'avant
maintenant on va de la vie
aujourd'hui on sait qu'il est temps
maintenant on est ce qu'on dit
aujourd'hui le jour qu'on attend
maintenant on sait que c'est lui

nanananananana
le jour qui se rêve
le jour qui se rêve
le jour qui se rêve

jamais seul, jamais cent et toujours dans la foule
Être mille ou cent mille et tout le monde qui l'écoute
il est là le jour qui se rêve
le voilà le jour qui se rêve

aujourd'hui on dit qu'il est temps
maintenant on fait ce qu'on dit
aujourd'hui on va de l'avant
maintenant on va de la vie
on sait qu'il est temps
on est ce qu'on dit
le jour qu'on attend
c'est le jour qui se rêve

nananananana
le jour qui se rêve
le jour qui se rêve
le jour qui se rêve
le jour qui se rêve
le jour qui se rêve

DON'T STOP ME NOW (QUEEN)

Tonight I'm gonna have myself a real good time
I feel alive and the world it's turning inside out Yeah!
I'm floating around in ecstasy
So don't stop me now don't stop me
'Cause I'm having a good time having a good time

I'm a shooting star leaping through the skies
Like a tiger defying the laws of gravity
I'm a racing car passing by like Lady Godiva
I'm gonna go go go
There's no stopping me

I'm burning through the skies Yeah!
Two hundred degrees
That's why they call me Mister Fahrenheit
I'm trav'ling at the speed of light
I wanna make a supersonic man of you

Don't stop me now I'm having such a good time
I'm having a ball don't stop me now
If you wanna have a good time just give me a call
Don't stop me now ('Cause I'm having a good time)
Don't stop me now (Yes I'm having a good time)
I don't want to stop at all

I'm a rocket ship on my way to Mars
On a collision course
I am a satellite I'm out of control
I am a sex machine ready to reload
Like an atom bomb about to
Oh oh oh oh oh explode

I'm burning through the skies Yeah!
Two hundred degrees
That's why they call me Mister Fahrenheit
I'm trav'ling at the speed of light
I wanna make a supersonic woman out of you

Don't stop me don't stop me don't stop me
Hey hey hey!
Don't stop me don't stop me
Ooh ooh ooh (I like it)
Don't stop me have a good time good time
Don't stop me don't stop me
Ooh ooh Alright
I'm burning through the skies Yeah!
Two hundred degrees
That's why they call me Mister Fahrenheit
I'm trav'ling at the speed of light
I wanna make a supersonic woman of you

Don't stop me now I'm having such a good time
I'm having a ball don't stop me now
If you wanna have a good time
Just give me a call
Don't stop me now ('Cause I'm having a good time)
Don't stop me now (Yes I'm having a good time)
I don't wanna stop at all

La la la la laaaa
La la la la
La la laa laa laa laaa
La la laa la la la la la laaa hey!!...


Petit cours pour piano ( c'est expliqué en anglais, mais ça reste très clair, à mon avis...)

jeudi 4 avril 2013

Don't you worry child (Sweedish House Mafia)


              Bm                                     G
There was a time, I used to look into my father's eyes
             Bm                                 G
In a happy home, I was a king I had a gold throne
                  A            Bm                    G
Those days are gone, now the memories are on the wall
                A         Bm                     G        A
I hear the songs from the places where I was born

[Chorus]

Bm                              A    G
  Up on the hill across the blue lake,
                               A      Bm
thats where I had my first heart break
                            A      G
I still remember how it all changed
    D          A
my father said
          Bm                           G
Don't you worry, don't you worry child
                   D           A
See heaven's got a plan for you
          Bm                        G
Don't you worry, don't you worry now
         A     Bm            G     D  A
Yeah!          Ooh ooh ooh ooooh!
          Bm                      G
Don't you worry, don't you worry now


[Verse 2]

            Bm                                   G
There was a time, I met a girl of a different kind
                 Bm
We ruled the world,
                                         G                   A
I thought I'll never lose her out of sight,   we were so young
  Bm                       G
I think of her now and then
                A      Bm                   G     A
Still hear the songs reminding me of a friend

[Chorus]

Bm                              A    G
  Up on the hill across the blue lake,
                               A      Bm
thats where I had my first heart break
                            A      G
I still remember how it all changed
    D          A
my father said
          Bm                           G
Don't you worry, don't you worry child
                   D           A
See heaven's got a plan for you
          Bm                        G
Don't you worry, don't you worry now
      A        Bm          G   D
Yeah!          Ooh ooh ooh ooooh!
                    D           A
See heaven's got a plan for you
          Bm                      G
Don't you worry, don't you worry now


A      Bm    G
Ah.............
A      Bm    G
Ah.............
A                   Bm                     G
Ah... Don't you worry, don't you worry child
                    D           A
See heaven's got a plan for you
          Bm                        G
Don't you worry, don't you worry now

A      Bm    G
Ah.............
A      Bm    G
Ah.............
A      Bm    G
Ah.............




Apologize (One Republic)


Guitare en capo 1

    Am
I'm holding on your rope,

      F               C               G
Got me ten feet off the ground

    Am                          F             C                G  
I'm hearing what you say but I just can't make a sound

    Am                        
You tell me that you need me

F                  C         G 
Then you go and cut me down, but wait

    Am                   
You tell me that you're sorry

F                   C          G 
Didn't think I'd turn around, and say...

     Am                  F        C           G
It's too late to apologize,       it's too late

            Am                  F        C           G
I said it's too late to apologize, it's too late


.....les accords continuent en boucle... Am / F / C / G

I'd take another chance, take a fall
Take a shot for you
And I need you like a heart needs a beat
But it's nothin’ new
I loved you with a fire red-
Now it's turning blue, and you say...
"Sorry" like the angel heaven let me think was you
But I'm afraid...

It's too late to apologize, it's too late
I said it's too late to apologize, it's too late

Bridge

It's too late to apologize, it's too late
I said it's too late to apologize, it's too late
It's too late to apologize, yeah
I said it's too late to apologize, yeah-
I'm holdin’ on your rope, got me ten feet off the ground...


Ou alors, en DO mineur pour le piano...

Entre gris clair et gris foncé (Jean-Jacques Goldman)


                              A
Décolorés, les messages du ciel
Bm                                D/F# (accord de Ré à la main droite et jouer Fa# à la main gauche)
Les évidences, déteintes au soleil
G
Fané, le rouge sang des enfers


D                                      A
L'Eden, un peu moins pur, un peu moins clair
D                                    A
Souille, tache, le blanc des étendards
Bm                             D/F#
Brûlé le vert entêtant de l'espoir
G                
La sérénité des gens qui croient
D                           A
Ce repos d’âme qui donnait la foi


G                 A
OuhOuhOuuuuh  Ouh Ouhouhouuuuuh
    Bm            G        C
Ouh Ouhouhouuhouh OuhOuhouh
G               D        A
Ouh Ouhouhouuuh Ouhouuh

D                              A     
Organisés, les chemins bien fléchés
Bm                                 D/F#
Larguées, les idoles et grands timoniers
G
Les slogans qu'on hurle a pleins poumons
D                                 A
Sans l'ombre, l'ombre d'une hésitation
D                                A
Télévisés, les plus belles histoires
Bm                                    D/F#
Ternis, les gentils, troublants, les méchants
G                                 
Les diables ne sont plus vraiment noirs
D                           A
Ni les blancs absolument innocents


G                 A
OuhOuhOuuuuh  Ouh Ouhouhouuuuuh
    Bm            G        C
Ouh Ouhouhouuhouh OuhOuhouh
G               D        A
Ouh Ouhouhouuuh Ouhouuh


D       Bm      G A
Oubliées,oubliées
D                          Bm
Délavées, nos sages années, programmées
G                   A            D  G  A
Entre gris clair et gris foncé



D                             A
Scénarisées, les histoires d'amour
Bm                                       D/F#
Tous les "jamais", les "jurés", les "toujours"
G
Longue et semée d’embûches est la route
D                               A
Du sacre sondage et du taux d’écoute
D                            A
Psychiatrisée, l’amitié des romans
Bm                             D/F#
Celle des serments, des frères de sang
G
Les belles haines qui brûlaient le cœur
D                           A
Contrôlées à travers un pacemaker


G                 A
OuhOuhOuuuuh  Ouh Ouhouhouuuuuh
    Bm            G        C
Ouh Ouhouhouuhouh OuhOuhouh
G               D        A
Ouh Ouhouhouuuh Ouhouuh


D       Bm      G A
Oubliées,oubliées
D                          Bm
Délavées, nos sages années, programmées
G                   A            D  G  A
Entre gris clair et gris foncé

G                 A
OuhOuhOuuuuh  Ouh Ouhouhouuuuuh
    Bm            G        C
Ouh Ouhouhouuhouh OuhOuhouh
G               D        A
Ouh Ouhouhouuuh Ouhouuh

G                 A
OuhOuhOuuuuh  Ouh Ouhouhouuuuuh
    Bm            G        C
Ouh Ouhouhouuhouh OuhOuhouh
G               D
Ouh Ouhouhouuuh Ouhouuh

E       C#m     A B
Oubliées,oubliées
E                          C#m
Délavées, nos sages années, programmées
A                   B
Entre gris clair et gris foncé

lundi 1 avril 2013

La voix humaine

la voix humaine


La leçon de chant 
(Casper Netscher, Hollande, XVIe siècle)

la_le_on_de_chant__netscher__XVIe_hollande
L'INSTRUMENT VOCAL HUMAIN

Le fonctionnement de l'appareil vocal passe par la combinaison des trois éléments suivants: 1) un matériau qui puisse vibrer (les cordes vocales) 2) un mécanisme qui le puisse le faire vibrer (l'appareil respiratoire) 3) Une caisse de résonance qui va amplifier la vibration (les cavités que constituent la bouche, le nez, et le pharynx. Auxquelles s'ajoute l'acoustique de la salle. Bien entendu, en ce qui concerne les mécanismes du langage parlé, c'est beaucoup plus complexe. Toute production sonore de la moindre syllabe implique l'intervention de plusieurs systèmes musculaires, ainsi que l'encéphale (aires auditives et motrices, circuits de neurones d'association, certaines parties internes du cerveau, et presque tous les nerfs crâniens).
LA VOIX ET L'OREILLE

L'ouïe apparaît dès le 5ème mois du fœtus. L'appareil auditif met principalement en jeu: l'oreille externe, moyenne, et interne. Les voies nerveuses, le cerveau. L'oreille perçoit, transmet et transforme les vibrations sonores. Ses déficiences ou carences se répercutent ainsi sur le parler (la voix des malentendants reproduit la distorsion du son entendu). L'enfant cherche naturellement à reproduire les sons entendus, d'où l'extrême importance des modèles vocaux qui lui sont proposés. De la qualité de cette perception dépendra la faculté à reconnaître et différencier les sons. L'ouïe doit être protégée au même titre que la vue. C'est pourquoi apprendre à parler, à chanter, c'est d'abord apprendre à écouter les autres, à s'écouter soi-même.

LES TROIS COMPOSANTES MÉCANIQUES QUI ENTRENT DANS LE PHÉNOMÈNE DE PRODUCTION VOCALE L' APPAREIL RESPIRATOIRE:
LES POUMONS

"Qui est maître de sa respiration est maître de son corps, Qui est maître de son corps est maître de soi, Qui est maître de soi est maître de tout" (Principe du Yoga)
Les poumons sont les organes principaux de l'appareil respiratoire. Ils assurent deux fonctions essentielles: -l'oxygénation du sang - le moteur de la soufflerie de l'appareil vocal. Pendant l'inspiration, l'air pénètre dans les poumons par une série de cavités (le nez, la bouche, le pharynx, la trachée et les bronches qui conduisent aux alvéoles pulmonaires.
appareil_vocal_1
Lors de l'expiration, l'air emprunte le trajet inverse. Pendant la déglutition, le bol alimentaire est automatiquement conduit vers l’œsophage par un acte réflexe qui commande à la fois l'abaissement de la langue et de l'épiglotte (coiffant ainsi le larynx), et l'élévation du larynx.

LES DIFFÉRENTES FORMES DE RESPIRATION

1) La respiration de la ceinture scapulaire: les épaules se lèvent et s'abaissent n'entraînant que la dilatation de la partie la plus réduite des poumons. Le diaphragme n'est pas sollicité. Respiration courte et fréquente, à déconseiller. 2) La respiration thoracique: les côtés du thorax s'élargissent; le diaphragme fonctionne peu, les épaules restent immobiles. Cette pratique complète la respiration abdominale qui est essentielle. 3) La respiration abdominale: Pendant l'inspiration le ventre s'arrondit (sans pour autant se remplir d'air), le diaphragme s'abaisse, facilitant ainsi l'accroissement du volume pulmonaire.
appareil_vocal_2
L'association des deux types de respiration aboutirait à une inspiration forcée correspondant à un volume thoracique maximum. Dans la pratique du chant, les deux modes sont néanmoins associés avec une prédominance de la respiration abdominale en liaison avec une projection antérieure du sternum et donc une horizontalisation des côtes mais sans élévation des épaules permettant le meilleur "remplissage" possible de la cage thoracique sans "forcer".
Expiration: Pendant l'expiration, le diaphragme se lève et chasse l'air des poumons. Il se comporte alors comme un véritable piston.


UTILITÉ D'UNE BONNE RESPIRATION

Peu de personnes savent bien respirer. Un geste respiratoire inconsistant peut provoquer des troubles dès qu'il s'agit de parler fort (enrouements fréquents, fatigues...). Pour chanter, l'inspiration et l'expiration normalement pratiquées sont insuffisantes. Aussi est-il nécessaire de réaliser tous les jours des exercices de respiration profonde (respiration costo abdominale) qui permettront, d'une part, d'obtenir un assouplissement et un meilleur contrôle de tous les muscles du thorax et, d'autre part, un accroissement de la capacité pulmonaire offrant ainsi une meilleure résistance à la fatigue.

QUELQUES DÉFAUTS RESPIRATOIRES

- Une respiration insuffisante n'apporte pas une pression d'expiration assez puissante et régulière pour faire vibrer et maintenir les cordes vocales à la bonne fréquence. Lors de l'exécution d'un chant a cappella, la tonalité a tendance à baisser. Cela est dû en partie à une carence respiratoire.
-Une respiration "courte" n'autorise pas une durée de phonation suffisante sur une note. Le chanteur a donc des difficultés pour accéder à un bon phrasé musical et nuancé car il est contraint à respirer fréquemment.
-Une respiration "irrégulière" génère un souffle mal maîtrisé qui se traduit par une voix brisée ou chevrotante. -Une respiration excessive entraîne une pression d'air expiré trop élevée qui fait monter la voix, altère son éclat, sa plénitude ou lui confère un caractère voilé ("venteux").
LA CAGE THORACIQUE délimitée par les côtes, le sternum et le diaphragme, abrite les poumons et le cœur.


L' APPAREIL PHONATEUR: LE LARYNX

Le larynx est composé d'une armature fibro cartilagineuse qui comprend essentiellement 4 éléments: -Le cartilage cricoïde (prolonge le premier anneau de la trachée). -Le cartilage thyroïde (a la forme d'un livre ouvert en arrière, la saillie s'appelle "pomme d'Adam" et est plus développée chez l'homme. -L'épiglotte (sorte de languette cartilagineuse qui obture le larynx pendant la déglutition) -Les aryténoïdes (2) situés au-dessus du chaton cricoïdien.
larynx
PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT

L'air expulsé par les poumons traverse le bulbe laryngé où se trouvent les cordes vocales. Il s'agit, en fait, de replis jointifs, horizontaux, constitués de ligaments t de muscles, qui délimitent la glotte. Lors de la phonation, au moment où s'exerce la pression sous glottique, les cordes vocales mises en position pré-phonatoire par les centres moteurs (nerf récurrent et nerf laryngé supérieur) se contractent et vibrent, générant ainsi des fréquences sonores dans la cavité pharyngo-buccale à l'origine de la voix. La hauteur du son dépend de la tension et de la longueur des cordes vocales. Le relâchement et la tension de ces cordes vocales sont la résultante des courts glissements et des mouvements de bascule engendrés par le jeu des articulations entre le cartilage cricoïde, les aryténoïdes et le cartilage thyroïde. Cette mobilité, qui conditionne le bon fonctionnement de tous les organes entrant dans le mécanisme complexe de la production vocale, est rendue possible par la présence d'un ensemble de muscles comprenant essentiellement: les muscles tenseurs de la corde vocale (les crycothyroïdiens), les muscles dilatateurs de la glotte (crico aryténoïdiens), et le muscle constituant la corde vocale, lui-même partie interne du sphincter laryngé.

LA MUE

Elle se produit en général entre 12 et 15 ans, au moment de la puberté. Les transformations physiques entraînent (via le développement du larynx), un allongement des cordes vocales ce qui rend la voix plus grave, en moyenne d'une octave chez les garçons, de 2 à 3 tons chez les filles. Cette modification peut être très brutale (quelques jours: la voix devient rauque et n'émet que des sons graves) ou beaucoup plus progressive (quelques mois: ce phénomène se produit souvent aux alentours du printemps). Lors de la mue on demandera à l'élève de ne pas forcer sa voix, ni crier. Il faut les mettre en confiance et éviter les réflexions. Ces changements ont pour origine des processus hormonaux en rapport avec le développement des organes génitaux ce qui explique pourquoi chez les castrats la voix reste très claire du fait de l'arrêt de la croissance du larynx.

L' APPAREIL RÉSONATEUR

Les cordes d'une guitare, d'un violon, les lames d'un xylophone ou d'un vibraphone produiraient par elles seules un son bien pauvre si ces instruments n'étaient pas dotés d'une caisse de résonance. Il en est de même pour la voix humaine dont l'appareil résonateur est constitué par une série de cavités (pharynx, bouche, naso pharynx, fosses nasales, cage thoracique) dont le volume, contrairement aux instruments, est différent suivant la morphologie et l'âge de la personne, les variations de taille et de forme, des organes, à tout moment de la phonation en raison de l'action: -des mâchoires: l'ouverture ou la fermeture progressive du maxillaire inférieur augmente ou diminue immédiatement le volume de la cavité buccale. -de la langue, organe mobile très souple, qui de sa base à sa pointe modifie ses formes et sa position lors de la prononciation de chaque consonne ou voyelle. -des lèvres qui corrigent la longueur du résonateur buccal et son ouverture au moment de l'émission sonore. Elle doivent être souples et détendues. -du pharynx dont la longueur et le diamètre varient en fonction de l'élévation ou de l'abaissement du larynx. -du voile du palais qui s'abaisse lors de la respiration ou de l'articulation des sons nasalisés (et se relève au moment de la déglutition). On peut corriger les défauts des voix dites "nasillardes" en apprenant à soulever le voile du palais.

QUELQUES ÉLÉMENTS DE TECHNIQUE ET MAÎTRISE VOCALES

1) ATTAQUE, SOUTIEN ET ARRÊT DU SON: Attaque: pour bien entamer un son, il faut pouvoir bloquer l'air dans la zone sous-glottique jusqu'au moment voulu afin d'en tirer la meilleure utilisation possible. Une attaque douce suppose: une pression d'air adéquate, une ouverture correcte des cavités de résonance, une prise de conscience de la hauteur et de la qualité du son émises. Eviter l'attaque brusque par un coup de glotte, comme dans le cri (exercices de résonance recommandés). L'attaque molle, souvent précédée d'un port-de-voix (des vocalises en "staccato" sont conseillées). L'attaque soufflée s'améliore par un travail sur les syllabes commençant par des "dentales". Soutien: La colonne d'air doit prendre appui sur le diaphragme et le souffle doit constamment garder le contact avec les résonateurs afin d'éviter toute déperdition sonore (la voix est dite "voilée" quand elle perd de son ampleur et de sa stabilité). Arrêt: Il faut tenir la dernière note et coordonner l'arrêt simultané du souffle et du son.
2) ARTICULATION: A) des Voyelles: elles changent la couleur du son. Par le travail vocal, on peut améliorer la qualité du timbre de la voix dans les différentes voyelles et diphtongues. Celles-ci doivent être bien différenciées sans être trop disparates. Les voyelles "a, e, i" telles qu'on les parle manquent souvent de rondeur dans le chant. Les diphtongues nasales ("on, an, un") aident beaucoup à la pose de la voix dans le grave et le médium. Elles font chanter "contre le nez", zone où le son prend le maximum de résonance. B) des Consonnes: Ce sont les "percussions" du langage. Dans le chant, on peut les doubler sans craindre l'exagération. Une prononciation nette est le meilleur moyen de doser le souffle. Il faut cependant respecter la continuité du son. Plus le son est aigu, plus les paroles vont être altérées.
3) JUSTESSE: C'est la première qualité du chanteur. Le manque de justesse peut venir d'une mauvaise respiration. Mais ce problème peut être lié à une carence d'audition intérieure aussi.
LA VOIX ET LE CORPS

"Si l'on s'occupe de son corps, on a quelque chance de s'apercevoir qu'on possède aussi un esprit" (Maurice Béjart)
L'état corporel et mental compte pour beaucoup dans la qualité de l'émission d'un son. Les personnes déprimées, timides, celles qui sont mal dans leur peau, connaissent une perte de "tonus" dans leur émission vocale. Il est bon de faire précéder tout travail vocal d'une "mise en condition physique": Par des exercices d'assouplissement (rotation du buste, détente des bras et poignets, tension et détente des bras à l'horizontale et à la verticale), élévation et abaissement des épaules, étirement en arrière, roulements de la tête lentement, devant et sur les côtés, les mâchoires, ouvrir, fermer, garder la position, geste du baillement pour assouplir le palais, tirer et rentrer la langue, avancer les lèvres en "pavillon" ou les rendre molles, soulèvement des pommettes, massage du visage).Par un échauffement (du larynx, des muqueuses nasales, à l'aide de massages). Durant tous ces exercices, veiller à sa tenue corporelle: position debout, stable, pieds légèrement écartés, bras le long du corps, tête droite.
position_du_chanteur